Les scénarios de la 6ème édition de l'Appel de Cthulhu - 8/12

Publié le par Arii Stef

Je me suis lancé dans la lecture des scénarios parus dans la gamme de la 6ème édition de L'Appel de Cthulhu. L'objectif est d'en faire ici un petit compte-rendu afin d'aider ceux qui cherchent un scénario ou une campagne à maîtriser. J'en ai joué certains mais il s'agit généralement d'impression de lecture. Dans cet article, vous trouverez mon avis sur les scénarios des ouvrages 22 "Les Horreurs venues de Yuggoth", 23 "Les Mystères de Lyon" et 25 "Sous un ciel de sang"

Attention cela divulgâche beaucoup !!! 

Les Abominations d’Amazonie 

Livre : Les Horreurs venues de Yuggoth et autres contes
Période : Années 20
Localisation : Pérou 
Pré-tirés fournis : Oui
Format : Scénario moyen (2 à 3 séances)
Thèmes : Archéologie, Yig, Hommes-serpents, Jungle
Auteur : Mike Ferguson
Joué : Non
Ma note : 3/5

Le recueil des Horreurs venues de Yuggoth comprend 4 scénarios d’une série appelée « Age of Cthulhu » dont la version originale a été éditée sous licence par un éditeur tiers (Goodman Games). Les Abominations d’Amazonie est le premier scénario du recueil.

Les investigateurs viennent au Pérou pour porter assistance à leur ami le Professeur Edwards qui est sur la piste d’un fabuleux trésor inca. Il en aurait trouvé la trace dans des ruines perdues au milieu de l’Amazonie. 

Le scénario est découpé en trois scènes et incite à ne pas s’attarder sur les transitions. La première est une course-poursuite sur l’Amazone, la deuxième correspond à l’arrivée des investigateurs sur le site de fouille et la troisième est l’exploration du donjon… non du temple de Yig.

Le scénario est conçu pour être rythmé et joué en mode « action ». La résolution mise en avant est de faire sauter le temple à la dynamite : amis de la finesse, bonsoir ! Malgré tout, je trouve que le scénario atteint l’objectif pour lequel il est conçu et il ne trompe pas sur la marchandise !

Les Feux de Sumatra 

Livre : Les Horreurs venues de Yuggoth et autres contes
Période : Années 20
Localisation : Sumatra 
Pré-tirés fournis : Oui
Format : Scénario moyen (2 à 3 séances)
Thèmes : Cthugha, Culte, Jungle
Auteur : Richard Pett
Joué : Non
Ma note : 3/5

Le recueil des Horreurs venues de Yuggoth comprend 4 scénarios d’une série appelée « Age of Cthulhu » dont la version originale a été éditée sous licence par un éditeur tiers (Goodman Games). Les Feux de Sumatra est le deuxième scénario du recueil.

Les investigateurs ont été appelés à l’aide par un prêtre de leur connaissance qui officie à Padang dans les Indes Néerlandaises. Le scénario commence alors que les investigateurs se réveillent à moitié nus et ligotés dans une grotte au fond de la jungle sans souvenir précis des derniers événements. Un camion neuf quitte les lieux.

Ils vont devoir enquêter pour retracer ce qui leur est arrivé. Ils ont intérêt à être discrets. En effet, le gouverneur local est un cultiste dément qui souhaite invoquer Cthugha au volcan Merapi. Pour compliquer le tout, une troisième partie est à l’œuvre, des Vagabonds dimensionnels entendent profiter de l’occasion pour pomper l’énergie magique dégagée par le rituel du gouverneur.

Le scénario me semble plutôt réussi avec quelques scènes qui doivent être sympathiques à jouer notamment quand les investigateurs se retrouvent à interroger les gens très surpris qui les ont laissés pour morts. Néanmoins, le fait d’avoir trois parties dont une totalement surnaturelle donne une petite originalité mais en contrepartie complexifie à mon avis inutilement l’intrigue.

Sumatra et l’Indonésie coloniale en général sont des lieux peu connus et peu visités dans les fictions anglo-saxonnes ou francophones. Les informations du scénario ne vous aideront pas beaucoup à en faire vivre l’ambiance et à en transmettre l’altérité à vos joueurs.

Terreur sur le toit du Monde 

Livre : Les Horreurs venues de Yuggoth et autres contes
Période : Années 20
Localisation : Etats-Unis, Tibet 
Pré-tirés fournis : Oui
Format : Scénario moyen (2 à 3 séances)
Thèmes : Bouddhisme, Fantômes, Voyage
Auteur : Rick Maffei
Joué : Non
Ma note : 2,5/5

Le recueil des Horreurs venues de Yuggoth comprend 4 scénarios d’une série appelée « Age of Cthulhu » dont la version originale a été éditée sous licence par un éditeur tiers (Goodman Games). Terreur sur le Toit du Monde est le troisième scénario du recueil.

Les investigateurs reçoivent une lettre du Tibet d’un proche, Sam Avery, anthropologue de son métier. Ils apprennent quasi simultanément sa mort aux Etats-Unis. C’est un suicide et sa riche famille confie aux investigateurs le soin de découvrir au Tibet ce qui a rendu fou le brave Sam.

Le Tibet alors indépendant est un territoire fermé et reculé dont l’entrée est très régulée. S’y rendre même avec un explorateur expérimenté ne sera pas chose aisée. Le village et le monastère où leur ami a vécu subit une étrange malédiction : les animaux sont agressifs et des décès horribles surviennent. Les investigateurs identifieront-ils la source du mal ? Ce sont d’une part un moine défroqué peignant un immense mandala constituant une porte vers d’autres réalités et d’autre part un esprit maléfique tulpa, créé par la haine et la peine des hommes, qui sont la cause de ces malheurs.  

Le scénario vaut essentiellement par sa plongée dans la culture tibétaine ainsi que dans le quotidien d’un village et d’un monastère. Ils passionnent manifestement l’auteur du scénario. Comme c’est moins mon cas, je dois m’intéresser à la structure et à l’intérêt du scénario et là, c’est le drame : introduction banale, motivations des PNJs aberrantes, moyens de résolution sans surprise… Je suis donc assez mitigé.

Les Horreurs venues de Yuggoth 

Livre : Les Horreurs venues de Yuggoth et autres contes
Période : Années 20
Localisation : Norvège 
Pré-tirés fournis : Oui
Format : Scénario moyen (2 à 3 séances)
Thèmes : Arctique, Fait divers historique, Mi-Go, rivalités internationales
Auteur : Adrian M.Pommier
Joué : Non
Ma note : 2,5/5

Le recueil des Horreurs venues de Yuggoth comprend 5 scénarios d’une série appelée « Age of Cthulhu » dont la version originale a été éditée sous licence par un éditeur tiers (Goodman Games). Les Horreurs venues de Yuggoth est le dernier scénario du recueil dont il occupe un tiers des pages.

Il propose de jouer les membres d’une expédition de sauvetage américaine venue dans l’arctique norvégien secourir un bateau italien. Le fameux explorateur Roald Amundsen a également disparu en essayant de localiser les italiens. Un bateau russe tenterait également de secourir les explorateurs transalpins.

Cette aventure s’inspire d’un fait réel mais elle en donne une interprétation cthulhuesque. La banquise où les italiens ont échoué est également occupée par un laboratoire des mi-go, ces extraterrestres de la planète Yuggoth. Ils ont créé une race d’esclaves hommes-morses pour les servir. Les mi-go possèdent un canon à brouillard qui a permis de descendre Amundsen dont ils ont récupéré le cerveau. Les hommes-morses ont capturé les russes et les italiens survivants. Les investigateurs parviendront-ils à sortir de là vivants en sauvant quelques-uns des survivants, sachant que leur chef d’expédition en sait plus qu’il n’en a l’air ?

Ce scénario est très étrange. Les investigateurs ont des chances non nulles de tous mourir à la première scène, un jet raté occasionnant 4D10 de dégâts. Après cet accident, entre le froid, les hommes – morses, leur chef qui veut buter les russes, l’exploration du complexe mi-go, ce scénario ressemble plus à un scénario de Sombre où le défi est qu’au moins un personnage survive et que cela a peu de chance d’arriver.

J’ai toujours trouvé que les scénarios où il y a des mi-go produisent une ambiance très pulp pour ne pas dire guignolesques. Celui-là ne fait pas exception à la règle. Cela peut être drôle ce « TPK » avec des canons à glace, des laboratoires avec des cerveaux humains, des chamailleries entre expéditions nationales et des hommes-morses. Je ne suis pas totalement sûr que cet effet comique soit l’effet recherché. L’auteur semble avoir fait beaucoup de recherches historiques, à mon sens pour pas grand-chose dans cette version survitaminée, condensée et guignolisée des Montagnes Hallucinées.

Noces Lyonnaises 

Livre : Les Mystères de Lyon
Période : Années 20
Localisation : France 
Pré-tirés fournis : Non
Format : Mini-campagne (4 à 10 séances)
Thèmes : Lyon, Yig, Shub-Niggurath, Nyarlathotep, Cultes, Notable puissant, Goules
Auteur : Thomas Berthier
Joué : Non
Ma note : 4/5

Le supplément de conception française les Mystères de Lyon décrit la capitale des Gaules dans les années 20 ainsi que ses secrets occultes. Il se conclue par une mini-campagne découpée en 4 scénarios appelées Noces Lyonnaises. Elle se déroule entièrement à Lyon et dans sa région.

Les investigateurs assistent à une conférence d’un éminent universitaire qui prétend avoir trouvé les chapitres manquants d’un livre occulte bien connu des initiés : L’Elucidaire. Mais le Professeur Morin arrive en retard et annonce que tout cela était une plaisanterie. Il s’éclipse. Son assistant n’en croit pas ses oreilles et demande aux investigateurs de tirer ça au clair. Mais le Professeur disparaît complètement. L’enquête les conduira à retrouver le propriétaire des chapitres manquants et à s’opposer aux agissements de trois sociétés secrètes lyonnaises, les Ophites, les Mopses et le culte de la Déesse. Chacun des trois cultes est lié à une divinité du Mythe et poursuit des objectifs divergents. Le scénario se terminera dans les tunnels de la colline de Fourvière pour éviter qu’elle ne s’effondre suite à l’invocation de Shub-Niggurath.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette campagne. Le supplément n’a pourtant pas une très bonne réputation, accusé de plus s’attacher à détailler Lyon dans les années 20 qu’à proposer un cadre de jeu pour l’Appel de Cthulhu. Pourtant, cette mini-campagne vaut vraiment le détour. Si elle ne présente pas d’originalités particulières, ce mélange de cultes, de bonne société et de légendes urbaines me semble savoureux. Chaque culte a sa propre identité et s’ils ont des liens entre eux, ils demeurent concurrents. J’ai trouvé également une certaine crédibilité dans leur organisation : leur couverture, les motivations des notables qui les dirigent et de leurs membres ainsi que leurs buts. Quelques scènes bien que classiques comme un sabbat ou bien la façade de soirées coquines d’un des cultes ou encore des personnages comme l’enfant médium me semblent bien réussis.

Le scénario n’est pas exempt de défauts néanmoins. Souvent, il ne prévoit qu’une manière de trouver les informations au risque de le mener dans une impasse. Les liens entre scènes ou indices ne me semblent pas toujours très évidents. En revanche, il anticipe des échecs dans certains des objectifs poursuivis (exemple : les investigateurs ne parviennent pas à empêcher les desseins de tel culte). 

En conclusion, le scénario combine à la fois une extrême classicité - il faut empêcher des cultes de réaliser des cérémonies à telle date qui vont déclencher une catastrophe - et une construction d’intrigue réussie. Beaucoup d’éléments exploitent la spécificité du cadre lyonnais : les notables, les légendes locales et même les canuts sans que la couche de mythe ne paraisse trop artificielle. J’aimerais beaucoup le tester en jeu afin de vérifier que la mayonnaise est bien savoureuse également pour les joueurs.

Sous un ciel de sang 

Livre : Sous un ciel de sang
Période : Années 20
Localisation : France 
Pré-tirés fournis : Oui
Format : Scénario Long (2 ou 3 séances)
Thèmes : Aviation, Paris, Azatoth, Sorcier, Espionnage, Vengeance
Auteur : Tristan Lhomme
Joué : Non
Ma note : 4/5

Le supplément de conception française « Sous un ciel de sang » est un recueil de 3 scénarios se déroulant dans la France des années folles. « Sous un ciel de Sang » est le premier. Il a lieu en 1921 et débute par le crash d’un avion lors d’une exhibition aérienne. Le corps de l’aviateur Vincent Ferrier semble s’être volatilisé.
C’est le début d’une grosse enquête durant laquelle 4 intrigues vont se mêler étroitement. Ces intrigues sont appelées « séquences » et sont présentées une par une. Au Gardien des Arcanes de tisser son propre fil d’événements selon les actions des investigateurs. C’est, je pense, un délicat appareillage à réserver aux gardiens expérimentés ou n’ayant pas peur de se planter la première fois.

La première séquence correspond à l’enquête sur la personne de l’aviateur Vincent Ferrier et sa disparition. Le héros de guerre se révèlera disposer d’un côté sombre assez prégnant : volage, arnaqueur et même meurtrier. 

La deuxième séquence est liée à l’apparition dans notre monde d’une créature libérée par le rituel lancé par l’aviateur. C’est la séquence la plus étrange avec une créature dont les actions sont limitées par l’espace mais pas par le temps. Je me demande comment permettre aux joueurs de comprendre cette séquence.
La troisième est la plus « drôle ». Elle correspond aux actions de l’aviateur dans notre monde sous une forme éthérée mais néanmoins mortelle. Il tue depuis les limbes les gens qu’il n’aimait pas et aussi ses proches pour les faire venir en lui. Imaginez la surprise de trouver une victime morte dans les toilettes d’un restaurant traversée d’impacts de mitrailleuse d’avion. 

La quatrième séquence nous narre l’intervention dans l’intrigue des services secrets français et allemands et d’une troisième partie liée à l’occulte.

Le scénario est un vrai plaisir de lecture et je suppose un vrai plaisir de jeu. L’ambiance d’après-guerre et le côté mystérieux de l’affaire sont bien rendus. Les pistes de résolution sont détaillées et variées ce qui manque souvent dans les scénarios de ce jeu. Les prétirés proposés me semblent indispensables pour l’implication dans le scénario et bien trouvés. Ce scénario m’a titillé les dés, même si la deuxième séquence avec la créature des limbes est moins ma tasse de thé.

Les ténèbres au cœur de la montagne 

Livre : Sous un ciel de sang​​​​​​​
Période : Années 20
Localisation : France 
Pré-tirés fournis : Oui
Format : Scénario Long (2 ou 3 séances)​​​​​​​
Thèmes : Auvergne, Hommes-Serpents, Yig, Enquête, Bled paumé​​​​​​​
Auteur : Tristan Lhomme
Joué : Non
Ma note : 3,5/5

Le supplément de conception française « Sous un ciel de sang » est un recueil de 3 scénarios se déroulant dans la France des années folles. « Les ténèbres au cœur de la montagne » est le deuxième. Il se déroule dans un village proche de Saint-Flour dans le Cantal où un ami / fiancé / connaissance des investigateurs a disparu en compagnie de 3 de ses camarades lors d’une partie de chasse. Il est réapparu nu et complètement fou sans aucun de ses acolytes.

Les investigateurs vont enquêter dans ce village et c’est une plongée dans la IIIème République rurale que nous propose le scénario : le maire, l’instituteur, le curé, le médecin, le noble du coin, la belle fille qui rêve d’ailleurs et le réfugié russe blanc. Outre l’enquête, un corbeau va mettre en émoi le petit village.
Les grands méchants sont deux femmes dont l’une a du sang d’homme-serpent dans les veines et l’autre pense participer à une initiation pour entrer dans un culte satanique. Elles sont assistées par des hommes-serpents qui vivent dans les tréfonds du massif central, mais petite originalité, ils préfèreraient qu’on les laisse tranquilles. Leur principale motivation est de manger du mouton, c’est bien meilleur que la chauve-souris.

Si le cœur de l’intrigue manque d’originalité, le sujet est bien agrémenté avec cette plongée dans la vie du village et de ses ragots, ces hommes-serpents dont l’inhumanité est manifeste et ces grands méchants avec robe et ombrelle.

Le scénario est bien écrit et plaisant à lire mais peut – être un peu trop délayé dans sa présentation des informations. Je préfère des formats plus resserrés.

On a donc droit avec « Les ténèbres au cœur de la montagne » à un bon scénario, assez classique, qui tire bien partie du cadre. 
 

Le Drame de la Fosse 5 

Livre : Sous un ciel de sang
Période : Années 20
Localisation : France 
Pré-tirés fournis : Oui
Format : Scénario Court (1 ou 2 séances)​​​​​​​
Thèmes : Nord, Mine, Sauvetage, Survie
Auteur : Tristan Lhomme
Joué : Non
Ma note : 3/5

Le supplément de conception française « Sous un ciel de sang » est un recueil de 3 scénarios se déroulant dans la France des années folles. « Le Drame de la Fosse 5 » est le troisième. Il se déroule dans une ville minière (imaginaire) du Département du Nord. Il a deux particularités : d’abord, il est prévu pour deux groupes de personnages pré-tirés qui agissent parallèlement, ensuite, les personnages d’un des deux groupes sont déjà morts.

Les mineurs ont réveillé un Grand Ancien enfoui dans une couche de charbon. Il se réveille et il a faim. Il se nourrit essentiellement des âmes de ceux qui le rejoignent. Le scénario commence par une catastrophe qui semble être un coup de grisou dans la fosse 5 de la mine. Un groupe de sauvetage s’organise pour secourir d’éventuels survivants. C’est le premier groupe de personnages. Ils vont au 20ème niveau de la mine rencontrer les survivants qui se sont voués à Lui. Ce dernier va proposer qu’ils Le rejoignent et L’aident à remonter à la surface. 

L’autre groupe de personnage est décédé dans le réveil du Grand Ancien. Celui-ci joue avec leur âme et leur propose de le rejoindre. De leur résistance et leurs actions dépendra la capacité du Grand Ancien à détruire toute la ville.

Le scénario propose une expérience de jeu plutôt originale avec sa dualité d’équipe et sa trame croisée. Néanmoins, j’ai de fortes préventions à le faire jouer. Le thème tout d’abord ne me plaît pas particulièrement : quelques soit l’intérêt des prétirés, jouer des employés et des cadres d’une mine de charbon ne m’attire pas particulièrement. Ensuite, je ne trouve pas que les choix et les enjeux pour les joueurs soient bien passionnants.

Publié dans Cthulhu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article