Polaris : Retour aux sources (8/10)

Publié par Arii Stef

Ce scénario pour Polaris est prévu pour être le huitième scénario de la campagne « Pour la Gloire d’Achilla ». Les personnages travaillent discrètement pour le Service d’Action Extérieure de leur petit état, celui d’Achilla, mais cette fois-ci, c’est directement leur chef d’état qui leur donne une mission confidentielle : enquêter sur sa naissance.

La tâche n’est pas simple, Zemo a une longévité exceptionnelle et tous les protagonistes sont morts depuis longtemps. De plus, ils arrivent dans la capitale corallienne en plein changement de régime dont ils vont vite percevoir les dérives.

Un compte-rendu de partie est disponible sur le site de mon club. Il a duré 4 séances de 4-5 h.

Il est téléchargeable ici.

 

Introduction

Dans infiltration à Zemo-one, les personnages ont retrouvé Zemo sur une base généticienne située à proximité de la côte antarctique.  Ce dernier a découvert qu’il était généticien, en tout cas tous les appareils de détection du complexe le prennent pour tel. Cela expliquerait sa longévité et sa résistance aux agents mutagènes et pathogènes de la Surface. Mais, paradoxalement, il se souvient de son enfance en République du Corail, il n’a que 150 ans, ce qui est totalement incompatible avec l’âge supposé des généticiens. Il souhaite donc des personnages qu’ils mènent l’enquête en République du Corail pendant qu’il poursuit ses recherches à la base généticienne. Tout ça doit être fait dans le plus grand secret.

Zemo leur donne quelques informations complémentaires pour l’enquête qu’il leur a confiée. Il né en 428 dans le Centre de Peuplement 21 d’Azuria, la capitale de la République du Corail. Il a été adopté par un couple : Emma Raecor, héritière de la société Raecor, et Edwyn Pollock. Il a vécu dans longtemps 36 rue de la Marine dans la Grande Arche d’Azuria jusqu’à la fondation d’Achilla.

Si les personnages insistent pour qu’il prenne des dispositions pour Achilla, il leur demandera lequel des Grands Conseillers leur semble le plus apte à diriger. Il fera une petite vidéo authentifiée où il explique qu’il a pris temporairement un peu de recul pour mener un projet personnel et qu’il nomme le Grand Conseiller en question comme régent en son absence. Il transmettra aux personnages un disque avec un message personnel pour Besma. Si les personnages visionnent ce dernier malgré tout, sachez qu’il commence pour « mon petit bichon ».

Exposé de la situation

Zemo est le fruit d’une expérience de l’Ordre Blanc menée il y a 150 ans. Le Programme « Rehaussement » était commandité par Nisalia / Conscience dans l’objectif de lui produire un petit frère. Mais lors de la naissance du futur créateur et chef d’état d’Achilla l’expérience touchait à sa fin et n’était pas fructueuse. L’absence de résultat et des pressions politiques pour que l’état via la Division Génétique récupère le Centre de Peuplement ont mis fin au projet. L’équipe de recherche de l’époque qui officiait au Centre de Peuplement 21 cherchait à se caser ailleurs et n’a pas vu qu’elle avait réussi avec Zemo à produire un généticien.

Enquêter sur des faits ayant eu lieu le siècle précédent vont être plus que compliqué. Le Centre de Peuplement est retourné peu de temps après la naissance de Zemo à la division génétique. Il a été récemment revendu à Cortex mais ces derniers n’ont récupéré que les laboratoires et le bâtiment pour mener leur propre recherche en collaboration avec l’Ordre blanc. Les archives informatiques des Matriarches sont conservées dans un Centre de données à l’extérieur de la ville. Celles de l’Ordre Blanc sont conservées à la Cathédrale mais il y a peu de chance que les personnages y aient accès. De toute façon, les informations obtenues seront relativement floues.

Le vrai enjeu du scénario est que les personnages assistent au coup d’état et en perçoivent la dangerosité. En corollaire de l’enquête, ils risquent fort de se retrouver dans le collimateur de l’Ordre blanc et donc du nouveau régime.

Evénements

Préparation et passage à Achilla

Avant de faire l’enquête sur la naissance de Zemo, il est possible que les personnages repassent à Achilla pour informer Atmo de leur découverte. Ils peuvent vouloir également rassembler quelques informations avant d’aller à Azuria. Dans ce cas, Atmo convoquera le Grand Conseil et appellera les personnages à témoigner devant les 5 membres. S’ils ont convaincu Zemo de faire une vidéo, il la passera devant ses collègues. Cet événement est assez inattendu et a un grand impact sur la vie de la petite nation.

Pour leur passage, selon les souhaits des personnages, le Général Atmo pourra leur fournir des id diplomatiques certifiés et des lettres de recommandations pour des officiels achilliens. Du côté des autres grands conseillers, Gilain leur parlera de Salwa Giraud, l’ambassadrice, qu’il connaît bien. Barley leur conseillera Amelia Sanchez, la patronne locale de Raecor, et Ennia, Eric Kaan, le directeur opérationnel de Raecor.

Contacts à Azuria

Dans la partie « Protagonistes », vous trouverez une liste de contacts pour les personnages. Dites aux joueurs que leurs personnages sont forcément passés au moins une fois à Azuria et proposez-leur les 6 contacts du scénario. A chacun de choisir la connaissance de son personnage, demandez -lui de décrire comment il a eu connu le contact et quelles sont leurs relations. Ces contacts permettront d’apporter une aide dans leur enquête et des informations sur Azuria. Leurs relations permettront aussi de comprendre l’impact du changement de régime et les terribles événements qui se préparent.

Leur destin ou leurs actions dans les événements qui vont suivre le coup d’état est présenté pour chacun des protagonistes.

L’enquête

Le Centre de Peuplement 21

Le Centre de Peuplement 21 où est né il y a plus de 150 ans Zémo a été cédé il y a moins d’un an à Cortex. Officiellement, s’ils parviennent à obtenir l’information, la vente fait suite à des regroupements de plusieurs centres. Une visite officielle du centre ne leur apprendra presque rien. S’ils se présentent à l’accueil, la charmante hôtesse appellera Alexandre Saadi qui ne leur assènera que des banalités et des phrases marketing « Ici se construit le futur ». Pour le passé, on les oriente vers le Division de la Génétique qui dirigeait le centre avant sa vente.

Mais les mesures de sécurité et les discours sucrés du responsable des RP de la branche locale de Cortex pourraient les conduire à penser qu’un truc pas net se cache. C’est le cas comme toujours avec Cortex ! Sont conduits dans ce centre des essais de clonage humain en sus de ceux effectués dans la base secrète de Conscience.

Une trop grande insistance des personnages amènera l’Ordre Blanc à s’intéresser à eux, voire à une tentative d’élimination si le coup d’état n’a pas encore eu lieu. Si le coup d’état a eu lieu, la police recevra l’ordre de les appréhender pour les envoyer à la Citadelle.

Une certaine franchise sur le fait qu’ils cherchent des informations d’il y a 150 ans ou de type généalogique rassurera les autorités de Cortex qui n’est implanté que depuis un an dans la République. Cela ne rassurera en revanche pas forcément l’ordre blanc qui gérait le Centre à cette période.

Cortex

Officiellement, Cortex fait des recherches sur la stérilité et les propriétés du corail en chirurgie. La société d’Equinoxe commence également à commercialiser ses produits dans la République. Cortex a dû accepter pour sa filiale une co-présidence avec une corallienne. Que ce soient les co-présidents, Fenicia Alep (également membre de l’Ordre Blanc) et Jeri Matou natif d’Equinoxe ou le responsable des RP, M.Saadi, tout le monde répètera ce mantra.

Si les personnages creusent un peu, ils s’apercevront que tous les cadres coralliens sont d’anciens militaires des troupes de surface, des membres de l’ordre blanc ou des gens qui se comportent bizarrement (métro, boulot, dodo uniquement, pas d’amis, pas de sorties).

S’ils parviennent à entrer dans le bâtiment de nuit, ils s’apercevront que des gens y vivent, ils pourront avoir la surprise de tomber au 7ème étage sur des sosies un peu gourds d’Arroyo Norway, de l’ambassadeur hégémonien ou de parlementaires. Encore faut-il qu’ils connaissent les originaux.

Cortex n’hésitera pas à éliminer les gêneurs, en mettant ses assassins aux trousses des personnages.

La division de la génétique

La division de la Génétique est une administration qui a en charge la reproduction et la recherche génétique. A ce titre, c’est elle qui gère les Centres de Peuplement et qui a décidé de le vendre le Centre de Peuplement 21 à Cortex. Les responsables de cette administration ne sont pas des rigolos comme la directrice, Emma Stern, froide et calculatrice.

Si les personnages s’intéressent aux raisons de cette vente, ils pourront apprendre qu’Emma a travaillé chez Cortex et qu’elle milite depuis longtemps pour que cette société puisse travailler en République du Corail.

Les personnages pourront trouver via un ponte ou en piratant le système d’information de la Division que le Centre de Peuplement était géré par l’Ordre Blanc il y a 150 ans. La division génétique ne dispose d’aucun élément sur le sujet. Ils pourront néanmoins comprendre que des données sont transférés aux Matriarches sur les généalogies et la génétique des habitants.

L’Ordre Blanc

Via Nalia la Douce ou par une autre entremise, ils peuvent avoir un rendez-vous à l’Ordre Blanc. Si l’Ordre est au courant qu’ils s’intéressent à Cortex, l’Ordre leur dépêchera Fenicia Alep qui les recevra au Centre de Recherche Cortex ou à la Cathédrale.

Fenicia n’est pas au courant des recherches effectuées il y a un siècle et demi et sera très étonnée que les informations soient encore classées confidentielles dans les archives informatiques de l’Ordre. Elle ne les divulguera donc pas aux personnages.

Les personnages auront une petite chance de pirater les informations en accédant à un terminal au sein de la cathédrale ou du Centre de recherche. Mais aussi bien du point de vue de l’infiltration que de l’informatique, la tâche sera très malaisée.

Ils pourront alors apprendre que le programme « Rehaussement » lancé par l’ordre blanc consistait à introduire des séquences de gênes fournis par la « Mère du Corail » dans des embryons. Les enfants étaient ensuite testés. Zemo a été évalué à l’âge de 3 ans et jugé décevant en termes de qualités physiques et intellectuelles.

Les archives des Matriarches

Ils pourront apprendre également que les Matriarches gardent des archives sur les naissances et les centres de peuplement à des fins de généalogie et de recherche. Leurs archives anciennes sont conservées dans une station dédiée à 80 milles d’Azuria.

Les archives du Centre de Peuplement 21 au moment où il était géré par l’Ordre Blanc s’y trouvent. On peut y apprendre que l’Ordre Blanc a tenté d’introduire des séquences génétiques de reproducteurs «supérieurs » dans des fœtus. Les résultats n’ont pas été à la hauteur : taux de mortalité élevé de mères et enfants dont les caractéristiques intellectuelles et physiques sont parfaitement moyennes. Le programme a été abandonné et l’ordre a même dû à l’époque verser des sommes importantes à des journalistes pour étouffer l’affaire. Zemo est lui-même la résultante de l’introduction des gênes du Reproducteur 32. Au travers de minutes de réunion, on peut relever que le Culte de la Mère du Corail et sa chapelle à Azuria sont cités comme source des séquences génétiques introduites.

Le Temple de la Mère du corail

Le temple de la Mère du corail pourrait attirer l’intérêt des personnages suite à la consultation des archives.

Les visiteurs sont tout de suite interceptés par une hôtesse empathe qui les sonde. S’ils se présentent comme intéressés pour rejoindre le culte, celle-ci leur propose de leur faire greffer dans la journée un implant de corail. « C’est totalement indolore et très rapide ! Vous pourrez alors entrer en contact avec la Mère ». Si les personnages s’y soumettent, ils sont perdus : ils deviendront des zombies ou attraperont la peste corallienne.

Devant le grand autel de corail, un personnage ayant des pouvoirs Polaris ressentira fortement la présence du flux. Les personnages pourront remarquer qu’il n’y a quasiment aucun objet technologique et aucun ordinateur dans le temple (c’est le cas).

Derrière l’autel, une porte mène vers des quartiers où seules les dignitaires du culte ont accès. Deux empathes assassins surveillent les entrées.

Si les personnages parviennent à s’y introduire, il y a un petit complexe de trois pièces. Dans le Nexus de la Mère, un tunnel dans le flux mène directement au complexe de Conscience. Si les personnages arrivent là, il y a peu de chance qu’ils survivent longtemps.

Action - Réaction

Les forces de l’Ordre Blanc et de l’Ordre Azur s’apprête à réaliser un coup d’état. Elles sont dans un état de nervosité à son acmé et toute interférence avec leur plan entraînera une réaction. Cela signifie que tout contact avec Cortex, l’Ordre Blanc, Arroyo ou Asma Bronson, entrainera une réaction. Cette réaction dépendra de la façon dont les personnages se sont fait remarquer. Cela ira d’une simple filature et d’une enquête à une tentative d’élimination pure et simple en passant par des intimidations. Chaque faction (Cortex, Ordre Blanc et Ordre Azur) a ses agents et les personnages pourraient avoir maille à partir avec plusieurs groupes. Après le coup d’état, la Police sera mandatée pour harceler les étrangers et les ficher. 

Les événements extérieurs

Ambiance générale à l’arrivée

Quand les personnages arrivent à Achilla, ils pourront repérer une ambiance inhabituelle par rapport à leurs visites précédentes dans la république corallienne. Si les coralliens ont l’air toujours aussi calmes et doux, ils sont devenus presque apathiques, et parfois bascule brusquement vers une agressivité certaine. Quelques événements dont les personnages pourront être témoins seront listés ci-dessous. C’est aussi via les contacts avec leurs connaissances à Azuria que cette étrange ambiance de tension et de mensonge sera perceptible.

La douane : à leur arrivée, le comité d’accueil est traditionnel, avec des douaniers et policiers plus intéressés par leur cargaison et les droits et taxes que par leur identité, mais avec la présence d’une empathe sur le quai. Dès le lendemain, ce sont des soldats qui sont présents et la simple présentation du permis de séjour d’un mois délivré automatiquement à leur arrivée ou de leur passe diplomatique ne suffira plus et les documents seront scrupuleusement vérifiés. Tout ça complexifiera les allers-retours entre leur navire et la ville. A chaque fois, une fouille corporelle sera effectuée pour les armes. Ils pourront les passer dans la valise diplomatique s’ils sont arrivés sous statut diplomatique. Le statut diplomatique sera suspendu au bout de quelques jours après le coup d’état.

Un navire de Guerre dans la Panse : dans la panse, un étrange navire de guerre d’une ligne inconnue est accosté dans la panse au niveau -1. De fins connaisseurs de la République du Corail pourront reconnaître le blason des forces de surface.

Rumeurs sur la Peste du corail : dans un bar, les personnages entendent des coralliens parler à voix basse d’une étrange maladie qui touche l’un de leurs proches, leur implant de corail noircit et la personne subit d’atroces souffrances.

D’étranges soldats : dans un ascenseur, les personnages tombent nez-à-nez sur un contingent de soldats coralliens dont l’uniforme n’est pas commun. En plus, plusieurs membres du contingent se ressemblent fort. Ce sont les forces terrestres de la Division Azure. Il peut y avoir une algarade avec soldats de l’armée régulière. Les soldats de la Division Azure n’ont aucun désir de nouer des contacts et envoie chier tout personnage qui leur adresse la parole.

Le coup d’état

1 à 3 jours après leur arrivée (selon les activités des personnages), ils apprennent par les écrans de communication qu’un vote du Parlement a destitué Laelia Trenton (élue à vie). Les journalistes indiquent qu’il lui est reproché de ne pas prendre de mesure suffisante contre « l’agression étrangère ». Un directoire de « concorde nationale » est mis en place. L’ordre azur est officialisé. Les trois figures prééminentes de ce directoire sont : Amiral Néméros, chef de la Division Azure (Troupes de Surface) et Agath Felorn, chef de l’Ordre Blanc.

Chronologie

Jour J : vote de destitution au Parlement

Nuit J : Arrestation de Laelia Trenton, d’Amelia Berreveris et de l’Amiral Galloway

Jour J+1 : Vote de la loi de contrôle des étrangers, Combat sporadique dans Azuria

Nuit J+1 : Chapelle du Culte du Trident saccagée, passage à tabac d’étrangers dans la rue

J+2 : Fermeture des ambassades, Expulsion, arrestation, implantation forcée de corail ou remplacement par un proteus ou un clone des diplomates. Ultimatum aux compagnies mercenaires.

Nuit J+2 : Retour au calme, la Division Azur patrouille

J+3 : Les mercenaires coulées par le fond.

J+4 : Expulsion, arrestation, implantation forcée de corail ou remplacement par un proteus ou un clone des derniers étrangers.

Evénements

Voici quelques événements pour « pourrir » la vie des personnages.

Restriction des déplacements (J à J+3) : Les déplacements sont très contrôlés, les ascenseurs vers la Nouvelle Arche sont fermés ainsi que de nombreux ascenseurs inter-niveaux, des quartiers sont isolés, des barrages filtrants mis en place. Les Sas pour armures et scooters fonctionnent, pour combien de temps ?

Descente de police dans un bar (J à J+2) : Les personnages sont tranquillement attablés ou en train de chercher des informations quand 5 policiers débarquent. Ils demandent les id, chose ultra-rare en République du Corail. Les personnages doivent parlement pour ne pas être embarqués. S’ils se laissent embarquer, ils subissent une opération de fichage et d’intimidation (pour qu’ils quittent le territoire) si la scène à lieu au début du coup d’état. On les emmène directement à la citadelle vers la fin. Si vous êtes vers la fin, vous pouvez aussi mettre en scène un liguien qui proteste devant eux et qui est abattu par les policiers.

Combats (J+1) : après l’arrestation de Calloway et de Trenton, un certain nombre de factions réagissent dont une partie de l’armée régulière. Des combats éclatent dans certains quartiers de la ville haute. Mais ils ne sont pas suivis par la population à moitié lobotomisée et de nombreux traîtres se révèlent dans leur rang. Les combats cessent à J+2. En revanche les bas-fonds deviennent dangereux pour les policiers et les soldats de l’Ordre Azur. 

Manifestations (J+2) : alors que les personnages se déplacent dans Azuria, le trafic (tube ou véhicule terrestre ou pédestre) est arrêté. Sur la place qui leur font face, il y a une manifestation. Des coralliens réclament l’arrestation des « espions étrangers fauteurs de troubles ». Leur protestation a l’air un peu mécanique mais des femmes arrêtent des passants pour vérifier leur id. Un méditerranéen est appréhendé devant eux et méthodiquement passé à tabac par des coralliens agressifs devant des policiers souriants. Si les personnages passent quand même, on les arrêtera. Il faudra qu’ils sortent des armes (s’ils ont réussi à en passer) pour qu’on les laisse tranquille mais l’armée sera prévenue !

La meilleure solution est de contourner la place ou de faire demi-tour.

Arrestations (J+2 et après) : des gens sont perquisitionnés, arrêtés et emmenés à la Citadelle. Des gens tranquilles, sans histoire, de simples fonctionnaires.

Disparition de William Mori (J+1 et après) : alors que les personnages ont besoin de lui pour les tirer d’affaires, William Mori ne répond pas à son communicateur crypté. Il n’est pas à l’ambassade non plus. Il s’est volatilisé. Plus personne ne protège Salwa Giraud.

Protagonistes

Contacts à Azuria

Salwa Giraud, l’ambassadrice d’Achilla à Azuria

Salwa est elle-même corallienne. C’est une danseuse célèbre dont Zémo s’est entichée et avec qui il a noué une solide amitié. Elle dirige une académie de danse dans la capitale corallienne et ce sont ses capacités de Relations Publiques qui sont utilisées pour protéger les intérêts d’Achilla et surtout de Raecor. Elle prend ses fonctions d’ambassadrice à cœur et fera de son mieux. C’est une ancienne maîtresse de Gillain.

Ce qui lui arrive après le coup d’état : au début elle poursuit ses activités de directrice de sa compagnie et d’ambassadrice, puis les autorités coralliennes décident au bout d’une semaine d’emprisonner tous les « espions des puissances étrangères ». Si les personnages ne l’extraient pas, comme elle est corallienne, on lui déniera son statut diplomatique et sera jugée comme traître. Choisissez-lui une fin horrible dont les personnages se sentiront responsables.

Nalia la Douce, professeur de yoga tantrique

Nalia était une empathe assez « new age », pacifique et cool, qui s’est spécialisée dans une forme de yoga sexuel qui permet de détendre et de soigner différents désordres fonctionnels. Elle possède un cabinet non loin de la cathédrale.

Elle a pu dans le passé soigner un personnage, être sa maîtresse ou l’avoir côtoyé dans le milieu artistique. Elle pourrait les aider à obtenir un rendez-vous auprès de Fenicia Alep ou d’autres membres de l’ordre blanc.

Ce qui lui arrive après le coup d’état : elle sera une vraie collabo, prête à vendre les personnages pour avoir de l’avancement.

Belinda Trenton, policière

Belinda Trenton est une jeune policière talentueuse. Elle est encore idéaliste (un peu) et n’hésite pas à mouiller la chemise pour assurer la sécurité de ses concitoyens et arrêter les ordures des océans. Elle est intègre et travailleuse. Elle peut être une ex-collègue d’un personnage, un compagnon de beuverie ou l’avoir arrêté avec une relation étrange de fascination respective (comme dans le film « Hors d’atteinte ») voire de maternalisme à son égard. Elle est aussi une nièce de la Présidente du Parlement. Elle connaît peu sa tante mais cela lui pourrit la vie. Il y a toujours la suspicion qu’elle soit pistonnée. 

Ce qui lui arrive après le coup d’état : Elle se retrouvera à la Citadelle dès le deuxième jour du coup d’état du fait de son lien familial.

 

Lieutenant Norway Arroyo

Le Lieutenant Norway Arroyo était une proche du grand amiral Calloway. C’est une officière intelligente, brillante et ambitieuse. Elle allait sortir un rapport sur l’infiltration d’éléments de la Division Azur au sein de la marine quand elle a été licenciée il y a un mois. Le Grand Amiral ne s’en ai même pas aperçu, le service du personnel lui a parlé d’une maladie bénigne. Arroyo a été expulsé du quartier miliaire vers une appartement cercueil de 5 m² en lui rappelant sa clause de confidentialité. Elle est surveillée H24 par des mouchards de l’Ordre Azur. Plutôt que d’activer ses contacts, elle a sombré dans la dépression et l’alcool.

Elle a pu rencontrer un personnage dans le passé lors d’un deal important avec Raecor, à l’école de marine, pour un coup d’un soir, lors d’un match d’aquafight, …

Ce qui lui arrive après le coup d’état : La veille du coup d’état ou après avoir rencontré les personnages, elle est subitement réintégrée dans ses fonctions, elle semble maîtresse d’elle-même et semblera avoir du mal à se rappeler les détails de la discussion avec eux. C’est un clone. Norway est désormais à la Citadelle.

Semir al-Bachar, mercenaire de Légion

Semir vit par les armes pour les armes, il est mercenaire dans la compagnie Légion. Les effectifs de l’armée corallienne étant relativement faible, la République a l’habitude de faire appel à des mercenaires. Bachar est stationné depuis 5 ans à Azuria. Il a déjà participé à des missions contre des pirates.

Il peut être un compagnon de beuverie, un amant, un ex-collègue qui sera heureux de reprendre contact. Il est loin de la politique et n’a ressenti aucun changement à Azuria. C’est un bout en train en sortie, mais très professionnel quand il sert Légion.

Ce qui lui arrive après le coup d’état : Légion ne souhaite pas faire allégeance au nouveau pouvoir qui n’a aucune de son côté aucune confiance dans les mercenaires. Au bout de deux jours, l’Ordre Blanc donne un ultimatum : quitter le pays dans les 3 jours librement ou continuer à travailler pour la République à la moitié du tarif. Les navires de Légion quittent Azuria. Ils seront coulés avant qu’ils ne sortent des eaux territoriales.

Léopoldine Marler, Cadre de Raecor

Léopoldine est une cadre importante de Raecor. Elle gère toutes les ventes en République du Corail et connaît pas mal de monde dans les ministères et les grandes entreprises. Elle vit dans la ville haute dans un bel appartement. Elle est mariée au Directeur Financier de Palia.

Un personnage ayant fait sa carrière à Raecor pourra la connaître, cela peut-être une ancienne copine de formation, un amour de jeunesse ou une relation de business. En tant cas, quand ils arrivent à Azuria, si le personnage cherche à la contacter à Raecor, on lui explique qu’elle a pris un congé. Chez elle, elle reçoit le personnage avec plaisir. Elle explique qu’elle est malade mais affirme que ce n’est pas contagieux. Ses implants de corail commencent à noircir et ça lui fait un mal de chien. Elle fait de drôles de rêve la nuit. Elle va assigner en justice le chirurgien. Elle est combattive. 2 jours plus tard, elle sera morte dans d’atroces souffrances.

Jorge Koss, trafiquant

Jorge est un petit délinquant. Il vend du « Rêve éveillé », une drogue chimique qui rend heureux et donne des hallucinations « positives ». C’est aussi une belle ordure qui aime les petites apprenties de son organisation criminelle. C’est aussi un boulet, il a souvent des problèmes avec ses employeurs parce qu’il a perdu de la drogue ou l’a consommée lui-même. Il pourrait demander aux personnages de pouvoir dormir sur leur bateau car il a un parrain du crime ou Belinda Trenton aux fesses.

Un personnage anciennement délinquant, un contrebandier, un amateur de drogues ou un ancien flic pourrait le connaître.

Ce qui lui arrive après le coup d’état : Il rejoint la résistance et deviendra un héros. Ces contacts dans la pègre pourraient être utiles aux personnages pour continuer à se déplacer dans la ville ou s’échapper d’Azuria.

PNJs rencontrés

William Mori : C’est le responsable de la sécurité de l’ambassade d’Achilla. Il ne paye pas de mine mais il est très compétent. Si les personnages se présentent en bonne et due forme à l’ambassade et insiste sur l’importance de leur mission, il leur donnera un communicateur crypté qui leur permettra de communiquer entre eux et de l’appeler lui de manière sécurisée. S’il est appelé, il arrivera dans les plus brefs délais (n’oubliez pas néanmoins que la ville est immense). Il dispose d’un gros réseau d’informateurs et de contacts. Il pourra trouver des informations pour les personnages ou leur obtenir un passe-droit chez les policiers. Il disparaîtra mystérieusement pendant les événements.

Kevin : Kevin Ba est le secrétaire de Salwa Giraud. Il n’a pas été choisi pour ses compétences. Il a une plastique parfaite : grand mais pas trop, musclé mais pas trop, blond mais pas trop, bien membré mais pas trop… C’est aussi un amant insatiable qui n’est pas avare de ses performances. Il est con comme une huître.

Matriarche Asma Bronson : La matriarche Asma Bronson fait partie du puissant conseil des mères. Elle représente les valeurs traditionnelles de la République et la loyauté aux institutions républicaines. Elle est bien informée et pourra expliquer à un personnage où chercher dans sa quête. Elle pourra s’ouvrir d’inquiétudes sur l’ambiance mais pas de suite et pas ouvertement. Elle est presque intouchable en tant que membre du conseil des mères et l’ordre blanc hésitera longtemps avant de s’attaquer à elle. Elle pourra bien sûr leur permettre d’accéder aux archives des Matriarches.

Alexia Sanchez, directrice de Raecor en République du Corail : cette femme corallienne ambitieuse, poussée par Barley, est à la tête de toutes les opérations commerciales et industrielles de Raecor en République du Corail. Elle a un objectif : prendre la place de Harry Dickinson. Elle n’a absolument aucune fidélité vis-à-vis d’Achilla ou de Zemo. Elle n’aidera pas les personnages que contrainte et forcée ou si elle y trouve un intérêt immédiat. Elle les recevra dans son immense bureau. Après le coup d’état, elle sera vite contactée par les nouvelles autorités coralliennes en vue de rapatrier le siège de Raecor à Azuria et d’effectuer des sabotages sur les flottes des autres pays.

Eric Kaan, n°2 de Raecor à Azuria : Eric Kaan est l’opposé d’Alexia Sanchez. Petit achillien disgracieux, humble et travailleur, il adore Ennia et si les personnages se recommandent d’elle, il tentera de les aider comme il peut.

Alexandre Saadi, le Directeur des RP de Cortex Azuria, un peu moins de 40 ans, beau, brun, athlétique, sans mutation apparente, Alexandre Saadi arbore toujours un grand sourire. Il sait comme personne vanter les progrès incroyables que Cortex accomplit dans la lutte contre la stérilité et les promesses formidables du Centre de Recherche d’Azuria avec la participation de l’écume du monde scientifique corallien. C’est le seul membre de Cortex qu’ils verront sans insister. Il pourra même leur passer un petit clip publicitaire. S’ils s’énervent, il leur enverra avec le sourire la sécurité et ils seront remis à la police avec les remerciements de la maison.

Fenicia Alep, co-patronne du centre de recherche de Cortex : Fenicia est une native d’Azuria, très douée pour les études et empathe. Elle est entrée par l’Ordre Blanc mais elle était peu intéressée par le corail, par la manipulation et la politique. Elle vibrait pour deux choses : le combat contre la stérilité et l’argent. Elle s’est spécialisée sur les programmes de génétique et de clonage. Elle a même fait un séjour sur la station secrète de la Mère avant de prendre la direction de la branche locale de Cortex afin de préparer des clones de gens à remplacer. Elle est persuadée que grâce à se programme, Conscience va sauver l’humanité.

Jeri Matou, co-Patron du Centre de recherche de Cortex : Jeri est un cadre de Cortex, natif d’Equinoxe. L’expatriation, c’est bon pour ta carrière, on lui a dit, alors il y est allé. En plus, les coralliennes sont de bonnes salopes, il paraît. Merde, ce n’était pas un bon plan qu’il a trouvé, mais c’est la poule aux œufs d’or. Ces coralliennes ont trouvé le secret du clonage humain. Des milliards de sols à se faire avec un peu de perfectionnement et un bon marketeux comme lui. Jeri matou est obsédé par la réussite, le pouvoir et l’argent. Il est prêt à vendre Equinoxe et le culte du Trident pour réussir. Il ne se rendra compte que bien plus tard du merdier quand il apprendra l’attaque sur Equinoxe. Puis l’Ordre Blanc n’aura plus besoin de lui et l’enverra dans un camp de travail sur la surface. A ce stade, il ne consentira à recevoir qu’un personnage prêtre du Trident, et encore uniquement pour le rassurer sur les bonnes intentions de Cortex. Les curetons ne comprennent rien au business de toute façon.

Protagonistes du coup d’état

Les personnages ne devraient pas côtoyer les acteurs principaux du coup d’état. Ils en entendent parler et les voient sur les écrans de communication. Mais on ne sait jamais quels contacts ils peuvent tisser par rapport aux rencontres précédents.

Nisalia la généticienne également appelée Mère du corail ou Conscience déclenche la prise en main directe de la République du Corail. Ses fers de lance sont l’Ordre Blanc (un ordre religieux auquel sont liés la grande majorité des empathes), l’Ordre Azur (un ordre jusque-là secret au sein de l’armée composé principalement de clones développés dans la base secrète de Conscience), les troupes de surface (la division azure), le contrôle du corail (et potentiellement de tous ceux ayant des implants) et les proteus. Ses ennemis intérieurs sont d’une part ceux qui représentent les vieilles institutions de la République comme la Présidente Laelia Trenton ou l’Amiral Calloway et d’autre part la pègre. Les étrangers vont également être visés, les troupes coralliennes s’apprêtant à déferler sur le monde.

L’Ordre blanc est dirigé par Agath Felorn. Elle soutient officieusement l’eugénisme. Son rêve : débarrasser la société de mâles bien trop encombrants. Elle est une dure parmi les dures qui n’a absolument aucun scrupule.

L’Amiral Néméros, chef de la Division Azure, prend ses ordres directement de Conscience. Il obéit, il a été formé pour ça. Il s’apprête à lancer ses troupes sur le monde entier.

Décor

Ce scénario se situe presqu’exclusivement à Azuria, la capitale du République du Corail.

Description générale d’Azuria

La région d’Azuria est densément peuplée avec de nombreuses stations qui occupent cette partie immergée du plateau continentale. Elle se situe à basse profondeur mais protégée par une impressionnante barrière de corail et des technologies azuriennes.

La ville elle-même est organisée autour d’une faille dans le plateau continental qui permet d’accéder en bateau à tous les niveaux sous-terrain. Cette faille est surnommée La Panse. Sur le plateau, elle s’étend sur une surface très plane qui butte contre la barrière de corail où la ville se poursuit. Elle compte 27 millions d’habitants et abritent les grandes institutions de la République (parlement, temple du corail, ministères…) ainsi que le gouvernorat de la Province.

La ville se subdivise en trois zones :

  • la ville haute, qui comprend les quartiers érigés sur le fond marin et quelques niveaux dans la barrière de corail,
  • la ville basse, englobe les 4 premiers niveaux de la ville souterraine,
  • les bas-fonds, se situent en dessous la ville basse et possèdent 3 niveaux officiels plus des sous-niveaux techniques où règne la pègre,

La ville haute vit au rythme solaire. Les rayons du soleil miroitent via des nanoparticules azuréennes et illuminent les magnifiques bâtiments de toutes les tailles, couverts de coraux et de baies vitrées.

Des tubes transparents zèbrent chaque niveau avec des navettes gratuites toutes les 5 minutes, jour comme nuit. Des nombreux ascenseurs permettent de communiquer entre les niveaux. De larges avenues couvertes permettent la circulation de véhicules à roue sur le sol marin et dans la vile basse. Mais dans la ville haute, les moyens de déplacement préférés des azuriens sont l’armure sous-marine légère ou le scooter des mers. Le modèle de scooter vitré est le plus apprécié car il permet de ne pas se changer et d’apprécier la vue des nombreux cétacés. Presque tous les bâtiments possèdent des sas pour ce type de véhicule dans la ville haute et la panse. Il faut éviter néanmoins les chenaux de circulation des navires dont la navigation est régulée par un phare blanc.

Des musiques douces baignent les rues, les véhicules électriques font peu de bruit, les coralliens sont calmes. Dans l’océan, on entend chanter les cétacés et le corail.

Les principaux lieux d’Azuria

Vous trouverez ci-dessous deux plans ; une coupe montrant la situation des différents niveaux et un plan géographique de la ville haute montrant la localisation des principaux lieux.

La Nouvelle Arche : la Nouvelle Arche est une ville dans la ville, c’est une structure hémisphérique gigantesque de plus d’1 kilomètre de diamètre et s’élevant sur presque 180 mètres de haut, où l’on vit à l’air libre. Y sont concentrés les lieux de pouvoir d’Azuria : Parlement, Ministères, Gouvernorat régional, Siège de l’Armée, ambassades. Les privilégiés et ceux qui sont liés aux institutions y résident. Le Centre de Peuplement 21 et l’adresse où a vécu Zemo s’y trouvent. Le Centre du Centre est la place Gallasteno.

La Citadelle : la Citadelle est un immense bâtiment carré au nord de la ville, c’est la prison de la ville voire de la République. Le bâtiment est assez vide, il va bientôt être rempli à ras bord.

La Cathédrale : Structure de béton sur laquelle le corail multicolore se développe, la cathédrale se pare de dix tours élancées pointant vers la surface. Elle est dotée d’une esplanade sous verre moléculaire où des badauds peuvent admirer l’édifice à son pied. Le bâtiment n’est ouvert qu’un jour par an aux fidèles et aux curieux. Il est réservé aux prêtresses de l’Ordre Blanc, aux administratifs du culte et sur invitation. Les invités se voient remettre en collier avec un petit corail bleu (c’est un inhibiteur de pouvoir Polaris).

Le palais de Glace : structure pyramidale presque entièrement transparente où les plus riches aiment y organiser des réceptions

Les aiguilles d’Onyx : de hautes structures noires en forme d’obélisques dont la pointe affleure la surface, héritage de l’Empire des Généticiens, des structures purement décoratives dont la surface, sous l’action des courants, est parcourue d’étranges couleurs

Lieux du scénario

L’ambassade d’Achilla : L’ambassade occupe un étage d’un immeuble de la nouvelle arche à proximité d’une entrée de la structure. Il comprend un salon et 3 bureaux. Kevin accueille les visiteurs derrière un bureau, muni d’un ordinateur. Personne n‘est sûr qu’il sache s’en servir. L’ambassade dispose de 5 appartements dans l’immeuble en face.

Le Centre de Peuplement 21 : ce bâtiment désormais appelé « Centre de Recherche Cortex Azurian contre la stérilité » se situe sur une belle avenue dans le centre de la Nouvelle Arche. C’est un bel immeuble de 10 étages, entouré de parterres de fleurs rectangulaires. A l’accueil, il y aussi une belle plante pour renseigner les visiteurs et accueillir les officiels. Les gardes ne sont pas visibles mais il y en a 6 de faction dans la pièce derrière l’entrée. Ils sont armés jusqu’au dent et n’ont pas l’occasion de se servir souvent de leurs armes. Ca les démange. Les accès au bâtiment sont très sécurisés et encore plus quand on se rapproche des serveurs informatiques, de l’étage où sont élevés les clones ou de la direction : ça commence par des cartes personnelles, puis des codes et enfin des accès biométriques. Pour les simples visiteurs, il y a une salle de conférence à côté de l’accueil et Alexandre Saadi.

Le reste du bâtiment est composé de laboratoires et des lieux d’habitation pour les clones. Si les personnages les voient et que quelqu’un l’apprend, ils auront tout Cortex, tout l’Ordre Blanc et les soldats de la Division Azure sur le dos.

36 rue de la Marine : L’appartement de Zemo existe toujours. Il appartient à une famille riche de hauts fonctionnaires. Rien à découvrir, rien à signaler.

Les archives des matriarches : Les archives informatiques des Centres de Peuplement recueillent les données de plus de 100 ans sur des disques à très faible consommation. Elles sont maintenues pour des recherches généalogiques et historiques. Pour économiser sur le loyer, c’est dans une station assez loin d’Azuria (3h de navigation).

La station creusée dans la roche, dispose de deux quais. La seule employée, Rose, vient d’une proche communauté d’hydro-agriculture. Elle n’a pas l’habitude de recevoir des visiteurs et sera aux petits soins pour eux. S’ils n’ont pas les autorisations nécessaires, elle sera complètement paniquée et oubliera d’actionner le système d’alerte.

Les personnages auront tout le temps de craquer les données classifiées. Mais à part Conscience elle-même, tout le monde se moque bien de ces données.

Le temple de la mère du corail : Le temple se présente comme une caverne entrant dans la barrière de corail. L’entrée est relativement modeste. L’intérieur est une caverne couverte de corail dans laquelle trône un autel. Des fidèles se recueillent devant en s’agenouillant. Des cellules sont disposées tout autour de la caverne principale : salle de repos, atelier pour greffer des implants de corail, bibliothèque… Derrière l’autel, une porte donne sur un complexe de trois pièces pour les prêtresses. Dans ce complexe, il y a un accès via un tunnel dans le flux à la Station de la Mère. Conscience l’ouvre et le ferme à volonté.

Résolution et développements

Ce scénario est un peu particulier, dans le sens où les événements qui s’y déroulent n’ont pas vocation à être résolus par les personnages. Ils n’en ont pas le pouvoir. Ces événements constituent une gêne dans leur enquête, puis une menace pour eux. L’enjeu est de s’échapper de la ville et du pays suffisamment tôt et peut-être de sauver quelques proches.

Les résultats de l’enquête ne devraient pas être plus probants que ça ; des indices qui convergent pour indiquer que Zemo est le résultat d’un programme génétique qui a été abandonné, mais aucune information sur la mère et le père est un matériel génétique qui porte un numéro.

Le fait d’assister au coup d’état est de leur mettre la pression sur leur propre sauvegarde. Et les personnages sauront-ils comprendre et prévenir le monde du danger qui le guette avec ce changement de régime en République du Corail ? Découvriront-ils des indices quant à sa nature ? Le mal touchera t’il la quiétude d’Achilla ?

En tout cas, ils devront déjà parvenir à fuir Azuria et la République du Corail. A moins que les personnages aient été particulièrement discrets, ils s’apercevront qu’ils sont suivis par un modeste navire marchand. C’est le sujet du prochain scénario.

Publié dans Polaris, Scénarios

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :