Polaris : Commission d'enquête (4/10)

Publié par Arii Stef

Ce scénario pour Polaris est prévu pour être le quatrième scénario de la campagne « Pour la Gloire d’Achilla » dont le fil conducteur et l’environnement sont présentés dans le blog. Il est téléchargeable ici. Un récit de partie est disponible sur le site de mon club : 1ère partie  2ème partie

Les personnages travaillent discrètement pour le Service d’Action Extérieure de leur petit état, celui d’Achilla. Les personnages vont être entendus par une commission d’enquête de l’OESM saisie par la Nouvelle-Lémurie qui propose d’annexer Achilla. L’adaptation dans un autre contexte est peu évidente mais réalisable. Ce qui est important est le passage devant la Commission d’enquête de l’OESM, les raisons finalement importent peu.

 

Introduction

Ce scénario fait suite à « Une Attaque de Pirates » et « Agrobusiness ». En effet, les personnages arrivent à Equinoxe, l’un avec le statut d’ambassadeur plénipotentiaire. Suite à l’attaque de pirates qui a détruit la station aquacole d’Achilla, les personnages arrivent à Equinoxe afin de porter une plainte devant l’OESM.

Posez des questions sur la façon dont ils se présentent : comme représentant de leur état ou plus discrètement voire avec une fausse identité. Ce n’a aucune importance (les autorités d’Equinoxe se moquent bien des affaires d’un micro-état comme Achilla), mais cela fera monter un peu la tension et la paranoïa.

A l’OESM, ils constateront qu’ils ont été devancés par leur puissant voisin, la Nouvelle-Lémurie, qui propose à l’OESM d’annexer Achilla. En effet, selon l’ambassadeur lémurien, Achilla est incapable de se protéger et ne répond plus aux critères d’indépendance définis par l’organisation.

Une commission d’enquête a même été mise en place par l’OESM pour traiter le cas, ils pourront participer à la première audition. Ils s’apercevront rapidement que le vote de cette commission ne sera en rien lié aux capacités militaires d’Achilla ou à ses productions aquacoles.

Exposé de la situation

« La Commission d’enquête » est un scénario à tiroirs. Le fil principal de l’intrigue est comme de juste les auditions de la commission et l’obtention de l’irrecevabilité de la requête lémurienne d’annexion. Ce fil principal connaît un élément perturbateur : l’ambassadeur achillien qui supporte mal la présence d’un ambassadeur plénipotentiaire et le personnel de l’ambassade avec notamment l’une des secrétaires qui est un peu particulière, nous y reviendrons.

Pour obtenir ce résultat, il faudra tenter de corrompre la commission ou tout du moins de comprendre les motivations de chacun des membres. L’enjeu (et tout le sel du scénario) est de savoir jusqu’où leurs personnages sont prêts à aller.  

La présidente est une vraie pourriture complètement corrompue qui demandera aux personnages de débarrasser une concession minière qu’elle a acquise frauduleusement des mineurs qui s’y trouvent.

Le membre liguien de la commission ne se présente pas à l’audience. Pour cause, il a été assassiné par une secrétaire de l’ambassade achilienne qui, sous ses airs de potiches, est une tueuse en série complètement givrée.

Le membre hégémonien a un agenda caché et de ce fait est assez imprévisible. Parviendront-ils à le découvrir ?

Le membre corallien n’en a rien à foutre et ne s’intéresse qu’aux plaisirs de la vie.

La membre du royaume de l’Indus est incorruptible et psychorigide. Parallèlement, le scénario prévoit un fil secondaire et optionnel qui reboucle avec l’attaque subie par Achilla. La Confrérie de la Licorne veut faire libérer leur ancien chef, emprisonné par les Veilleurs, Gellor l’ancien. Les personnages se retrouvent impliqués, comment vont-ils gérer l’affaire ?

Evénements

Tensions achilliennes

Les premiers contacts avec l’ambassadeur Alex Bentar seront difficiles. Il ne supporte pas qu’un autre ait le titre d’ambassadeur même plénipotentiaire ou qu’on s’occupe des affaires d’Achilla à Equinoxe. Il a déjà entrepris des actions. Il a identifié 3 des membres de la Commission d’enquête de l’OESM et a mis une de ses secrétaires dans le lit de l’un d’eux, Alfonso Reyes. Il sait qu’Anisha Herton est la présidente de la commission et qu’elle a été écartée du corps des veilleurs à cause de faits de corruption. Il n’en dira rien aux personnages sauf si ceux-ci l’accusent d’inaction ou l’incitent à se vanter.

L’autorité peut aussi le pousser à coopérer. Un personnage très autoritaire arguant d’un contact direct avec Zemo ou Atmo avec un soupçon de menace saura le convaincre de continuer à œuvrer.

Il compte sur ses deux secrétaires : Alexia pour préparer les dossiers, Didi pour s’immiscer dans le lit des membres de la commission.

Alex Bentar passe beaucoup de temps dans les lieux de loisirs avec des contacts. Il tentera d’éviter le plus possible les personnages et se débrouiller seul. Sa connaissance d’Equinoxe et des jeux de pouvoir pourra être bien utile au personnage si elle est canalisée dans la bonne direction. 

Les séances d’audition de la commission

Saupoudrez le scénario de séances d’audition de la commission. Elles seront lunaires, chaque juge poursuivant ses propres intérêts. Personne ne suit les présentations effectuées par Alexia qui est extrêmement stressée sur les productions et les défenses d’Achilla. Il y a une exception notable : Flek Our. Ce dernier pose beaucoup de questions souvent très pertinentes. Wallow dévore Alexia des yeux, laissant vagabonder son imagination. Il lui proposera une séance de travail à son domicile pour préparer la prochaine séance à son domicile. Anisha s’ennuie et Yashidi se demande ce qu’elle fout là. Ils auront vite la sensation que ce n’est pas dans le déroulé des commissions que se règlera la question de l’indépendance d’Achilla.

En sortant, les achilliens croiseront d’ailleurs la partie lémurienne. Cela leur permettra d’identifier leurs adversaires.

L’Opération dératisation

Dans le seuil de Rockhall, de nombreux mineurs indépendants creusent pour trouver des métaux rares. Les autorités d’Equinoxe avait laissé une tolérance sur la prospection du moment qu’une déclaration en bonne et due forme au bureau des concessions minières était déposé. Mais, de temps à autres des titres de propriétés sur des parcelles ressortent et sont présentées au service administratif. Anisha Herton vient justement de faire valoir ses droits sur une parcelle où, comble du hasard, des mineurs viennent de trouver du cylast. Malheureusement les mineurs font la sourde oreille et refusent de quitter les lieux malgré les injonctions du bureau des concessions. Les veilleurs ont autre chose à faire et Anisha y a mauvaise réputation.  Elle cherche maintenant des gens qui la débarrasserait des mineurs, gratuitement si possible.

Elle convoque la partie achillienne (et en parallèle la lémurienne) à son bureau pour des raisons futiles : déposer la présentation effectuée, faire des vérifications administratives du dossier ou obtenir le document officiel donnant le statut d’ambassadeur plénipotentiaire. Alors qu’ils attendent dans le salon, un homme portant une combinaison marquée d’un discret « 7 » les aborde. Il se présente comme l’homme de confiance d’Anisha Herton. Il leur propose un deal : réaliser pour Anisha une opération de dératisation. Ils débarrassent discrètement une petite station appartenant à Anisha Herton de squatters illégaux si possible sans endommager les installations et en contrepartie, ils obtiendront satisfaction dans le jugement de la Commission. S’ils acceptent, « Seven » leur donnera un mini-disque avec les coordonnées de la station.

Si les personnages prennent quelques renseignements, ils pourront apprendre que des cas de conflit entre mineurs et propriétaires plus ou moins légaux sont assez fréquents dans le seuil de Rockhall. Un syndicat a pris la défense des mineurs et met les cas devant des tribunaux n’hésitant pas à utiliser les mêmes armes que leurs adversaires : corruption et intimidation. Son bouillant président, Henri Vercor, ancien mineur, sème la terreur au Bureau d’Enregistrement des Concessions, une administration située au niveau 6.

Dans ce bureau, les personnages pourront apprendre, au prix de passe-droits ou d’une belle attente (jet de Bureaucratie réussi), que la mine en question est occupée par une coopérative minière « Les Doigts de la Main » présidée par Joe Aris. Le terrain est revendiqué par un certain Volod Arnish résident du niveau 5. Un personnage compétent en Falsification s’il se procure une copie du Titre de Propriété pourra sans nul doute l’évaluer comme fausse. Volod Arnish se révèlera être un petit fonctionnaire réalisant des tâches administratives pour le corps des veilleurs et vivant dans un 9 m². Il refusera de répondre à toute question et il appellera dès qu’il le pourra Seven.

Aux personnages, s’ils ont accepté la « dératisation », aux personnages de trouver le meilleur moyen de déloger les mineurs. Action terroriste pour noyer la mine, négociation, duperie en se faisant passer pour le syndicat des mineurs ou le bureau des concessions, … laissez libre cours à leur imagination. Les mineurs ne sont pas prêts à se laisser faire en tout cas !

La disparition d’Alfonso Reyes

Alfonso Reyes ne se présente pas à la commission d’enquête. Or Alex Bentar affirme que sa voix était assurée. En effet, il lui a présenté Didi à un dîner et il en était raide dingue. Didi est allée à son domicile (au niveau 10 pas loin du siège de Solaris) le cycle nocturne précédent et d’après Didi, ils ont eu un rapport sexuel torride. Elle affirme qu’ils se sont quittés juste avant le début du cycle diurne et qu’il voulait la revoir. Alex Bentar est persuadé que ce sont les lémuriens qui l’ont enlevé ou dézingué.

Si les personnages se rendent à son domicile, ils découvriront un quartier sécurisé avec une forte présence des veilleurs et un check-in pour entrer. Les veilleurs gardent les traces des entrées et sorties pendant une semaine et pourront donc confirmer les dires de Didi. S’ils ont de la chance, ils trouveront le soldat qui l’a contrôlée, il s’en souvient bien, il a voulu vérifier un gros sac qu’elle portait, elle en a sorti des sex toys.

L’appartement d’Alfonso se trouve dans une tour luxueuse de 12 étages. Il est situé au 10ème et comporte 4 pièces, un luxe incroyable à Equinoxe. L’entrée est située par un couloir donnant sur l’extérieur. Il est possible d’y entrer par effraction. C’est bien sûr au moment où ils sont sur les lieux que des employés de l’OESM arrivent pour avoir des nouvelles de leur collègue. Ils sont trois : une collègue très inquiète pour lui, un gars des RH et une fille de la sécurité. Si les personnages sont pris la main dans le sac (à l’intérieur du domicile), la situation sera tendue et peut dégénérer. Il n’y a cependant pas grand-chose à trouver. Il y a les traces d’ébats, des sex-toys et un enquêteur particulièrement perspicace trouvera des morceaux de peau dans l’évacuation de la douche.

Aucun des voisins n’a vu sortir Alfonso ou n’a entendu quoi que ce soit. C’est comme s’il s’était volatilisé.

Ces collègues ne lui connaissent pas d’ennemis. Il a travaillé pour le Ministère de la Subsistance de la Ligue Rouge dans le passé et est arrivé il y a 5 ans à Equinoxe. L’ambassade de la Ligue Rouge n’a pas de nouvelles non plus d’Alfonso. Son principal loisir en dehors du sexe sont les cartes. Il joue gros dans un cercle de joueurs riches. Mais c’est une fausse piste, il n’a pas de dette et il y gagne pas mal d’argent mais sans avoir dépouillé personne de sourcilleux.

Alors que s’est-il passé ? Il est temps de vendre la mèche : Didi est une tueuse en série. Elle tue ceux qu’elle considère comme des gros porcs. Elle a découpé Alfonso et l’a emmené dans son sac. Elle a jeté dans un incinérateur. Les soupçons finiront par pointer vers elle, surtout si la situation se reproduit. Il faudra lui tendre un piège (l’un des personnages la drague) ou l’arrêter avant qu’elle ne disparaisse complètement, s’infiltrant dans un autre milieu (infirmière chez Cortex).

Corrompre l’incorruptible

Les personnages pourront essayer d’obtenir le vote de Yati Rashidi et Flek Our 515. Ils vont s’y casser les dents. Je vous laisse lire la description de ces deux membres de la commission pour vous en rendre compte.

Gellor l’ancien (intrigue optionnelle)

Gellor l’ancien dirigeait la Confrérie Noire et était le parrain de Killrave de la Confrérie de la Licorne avant d’être appréhendé lors d’une visite d’agrément à Equinoxe. Il est désormais dans une geôle des veilleurs au niveau 11. Killrave a décidé de tenter de libérer son père spirituel. Il a envoyé dans la cité du Trident l’une de ses nombreuses épouses, Natha la découpeuse, pour organiser cette évasion.

Elle est parvenue à obtenir des informations sur un déplacement de Gellor pour un interrogatoire et à corrompre des équipes de maintenance pour tendre une embuscade depuis un inter-niveau technique. Il est ensuite prévu de cryogéniser Gellor pour un transport discret hors d’Equinoxe. Il manque un vaisseau totalement neutre ou inattendu pour effectuer le transfert vers une base pirate de la Confrérie située au sein même de la région d’Equinoxe. Cette base a toutes les apparences d’une mine. Le vaisseau à statut diplomatique de nos achilliens serait idéal.

Les pirates contacteront les personnages via une de leurs connaissances sur qui ils ont des moyens de pression.  Ce contact supplie le personnage concerné de l’aider. Le contact pirate expliquera qu’ils devront réceptionner un colis sur leur navire et le livrer dans l’Atlantique Nord à une base dont ils donneront les coordonnées (la mine évoquée plus haut).

Les personnages pourront, par de difficiles recherches auprès de leurs contacts, apprendre qu’il s’agit de la Confrérie de la Licorne. S’ils savent déjà qu’il s’agit de la Confrérie qui a attaqué Achilla, ils pourraient obtenir des informations sur les lémuriens. Natha est prête à tout pour réussir sa mission. Ils pourraient faire le rapprochement avec Gellor l’ancien et prévenir les Veilleurs. Ces derniers déjoueront alors le complot en annulant le transfert et en renforçant les mesures de sécurité. Natha la découpeuse cherchera alors à se venger en usant de ses talents de découpage sur le contact ou les proches des personnages.

Si les personnages acceptent le deal, ils seront « livrés » à une date définie. Les veilleurs seront depuis le cycle précédent en effervescence mais la livraison dans les soutes du navire des achilliens s’effectuera sans difficulté. En revanche, la livraison dans la base de la Confrérie sera plus problématique. Natha ne compte pas laisser de témoins : une fois Gellor remis dans son sarcophage de cryogénisation, elle invitera les achilliens à une grosse fête. 10 pirates sont consignés dans une partie reculée de la base et interviendront quand tout le monde sera ivre-mort. Ils maîtriseront les personnages et s’empareront de leur navire. Le navire sera reconditionné pour le marché de l’occasion et eux seront vendus comme esclaves pour des mines de la surface ou du Royaume de l’Indus. Il faut espérer qu’on n’en arrive pas là et qu’ils soient suffisamment prudents pour que le coût pour s’emparer d’eux soit trop important pour les pirates.

Ils pourraient alors négocier l’obtention de preuves des lémuriens dans l’attaque d’Achilla. C’est un scandale que la commission d’enquête ne pourra pas ignorer, du moins officiellement.

La vérification

La commission finira par convoquer les parties pour les informer des conclusions de leur enquête et leur annoncer la décision de l’OESM concernant la requête de la Nouvelle-Lémurie. C’est le moment de compter les points. Comme il n’y a que 4 membres, la voix d’Anisha Herton compte double, elle est obtenue par les achilliens s’ils ont accepté et réussi l’opération de dératisation. Celle de Wallow est obtenue s’il a pu avoir une relation sexuelle avec Alexia (avec un personnage masculin ou féminin avenant convient également) ou recevoir un cadeau de prix qui claque. Flek Our votera pour Achilla. La voix de Yati Rashidi ira aux achilliens s’ils se sont montrés respectueux et l’ont aidé dans ses dossiers administratifs.

Mais une surprise de taille attend les personnages, quelle que soit la décision de la commission, Flek Our se lève et prend la parole lors de l’énoncé du verdict. Il affirme que les dossiers étaient complets et intéressants mais que rien ne remplace une inspection sur site. Il se propose d’aller à Achilla pour confirmer le verdict de la commission. Anisha le regarde interloquée mais elle sent qu’il y a une manœuvre de l’Hégémonie derrière, pays avec lequel elle ne veut surtout pas interférer. Elle confirmera donc.  Dernière surprise, Flek our continue, comme il n’y a pas de liaison commerciale avec Achilla, il propose que les personnages l’emmènent.

Décor

Le décor de ce scénario est Equinoxe. Au moins une partie des personnages sera certainement familière avec la cité et aura des contacts dans la ville. N’hésitez pas à ajouter aux intrigues du scénario les propres intrigues personnelles des personnages. Ce sont des personnalités d’Achilla et à ce titre, ils auront certainement eu dans leur passé des relations avec des factions de la cité qu’elles soient commerciales, étatiques ou personnelles.

Voici quelques lieux que les personnages seront amenés à fréquenter.

L’ambassade d’Achilla (niveau 9)

L’ambassade d’Achilla se trouve au niveau 9, le niveau des petits états (et non à celui des micro nations). Elle occupe 10 m² dont 5 sont réservés au bureau d’Alex Bentar. 2 jeunes femmes occupent l’autre bureau, toutes les deux blondes, au visage harmonieux et aux formes parfaites : Didi, frivole et séductrice et Alexia, besogneuse et mignonne. Le garde du corps, German, est rarement là, Alex le réquisitionne pour ses déplacements.

Les bureaux de l’OESM (niveau 13)

En arrivant par l’ascenseur au 13, vous serez accueillis par une rangée d’hôtes d’accueil sous le regard d’agents de sécurité bien armés. Après vérification de leur convocation et de leur id, un badge leur sera délivré qui ne leur permet d’accéder qu’au secteur des salles d’audition. Alex Bentar et Alexia disposent d’un badge pour le secteur de la Grande Assemblée et peuvent réserver un bureau. L’ambassadeur plénipotentiaire ou des personnages avec le bras long à Equinoxe pourront demander des accès équivalents ou à d’autres secteurs.

En terme d’ambiance, imaginez des couloirs, des bureaux et des salles de réunions classes mais impersonnels. La moindre demande qui sort de l’ordinaire devient une tracasserie administrative sans nom. La compétence « Bureaucratie » des personnages va enfin servir !  

Le bureau d’enregistrement des concessions minières (niveau 5)

Des bureaux miteux, des enjeux économiques énormes, des groupes de pression dans tous les sens, des fonctionnaires désabusés, des chefs véreux, bienvenue au bureau d’enregistrement des concessions minières d’Equinoxe.

Pour enregistrer une concession, il faut faire la queue plusieurs heures pour un rendez-vous obtenu dans la semaine puis de nouveau lors du rendez-vous. Pour des demandes de renseignements administratifs, la queue est également de plusieurs heures. Un bureau spécial accueille les hôtes de marque, prêtre du culte du Trident, veilleurs ou ambassadeur. Il faudra donc jouer de son statut pour éviter de perdre des heures comme le vulgum pecus, en revanche la demande attirera l’attention et Barbek Botris, le chef du service des renseignements, cherchera à savoir qui peut être intéressé par le fait que les personnages sont venus se renseigner sur une concession minière.

Il y a quelqu’un qui fait peur à tous les fonctionnaires ici, c’est Henri Vercor, du syndicat des mineurs. Grande gueule, pourfendeur de l’injustice, défenseur du petit mineur, tout le monde tremble et il entre ici comme dans un moulin.

La concession minière RHW37XV

C’est une concession minière comme il y en a tant dans le seuil de Rockhall. Le quai et le module de vie sont des compartiments fabriqués en série. Son quai ne permet d’accoster qu’avec un petit transporteur, il dispose en revanche d’un sas qui peut abriter jusqu’à 5 armures de mineurs et une salle pour ôter l’armure pouvant en contenir 10. Le quai permet d’accéder à la « grand salle » qui sert de lieu de réunion et de restauration.

La grand salle donne sur la cuisine, un atelier de maintenance et de réparation, le premier puits de mine qui fut ouvert, la salle technique et un couloir qui dessert 6 chambres de 3 m². Le président en occupe une. Les 10 autres mineurs qui travaillent à RHW37XV se partagent les 5 autres. L’atelier comprend une petite armurerie avec des armes sous-marines et quelques flingues lourds.

Il y a 4 autres puits donnant directement sur l’océan autour de l’installation principale ainsi qu’un processeur permettant de raffiner le minerai.

Si les personnages se rendent à la concession, il y a toujours une partie des mineurs à l’extérieur. Ils sont en revanche joignable par radio.  

Le domicile de Didi (Anita) (niveau -2)

Le domicile d’Anita est situé au niveau -2 dans un immeuble pour employés plutôt cosy. La première surprise pour les personnages qui s’y rendrait sans elle, la serrure électronique est différente de celle des appartements voisins, elle est particulièrement perfectionnée. A l’intérieur tout est propret et bien rangé mais l’appartement comprend plein de caches secrètes et de coffres cachés. Ces caches contiennent le vrai arsenal du tueur professionnel : armes, lunettes de visée, poison violent, garrot, scie, acide… Il y a même une armoire à trophées avec des morceaux de corps séchés de 25 victimes.

La base de la Confrérie de la Licorne

La base de la Confrérie de la Licorne ressemble à une mine et est quasiment une copie conforme de la mine des Doigts de la Main en plus grand. Il peut abriter jusqu’à 50 personnes et dispose d’un sas bien plus imposant permettant de recevoir deux navires de plus gros tonnages.

Les pirates disposent d’un navire qui ressemble à un transporteur mais qui est armé de tubes à torpilles. Ils sont une trentaine dans la base. 10 seront cachés dans le vieux puits de mine quand les personnages arriveront.

Protagonistes

Alex Bentar, ambassadeur d’Achilla à Equinoxe

Alex Bentar est l’ambassadeur officiel d’Achilla à Equinoxe. Ce gros homme paye ses excès de chair et de boissons. C’est un bon vivant, qui sait se montrer très avenant, presque mielleux, ou être très cassant avec ceux qui le gênent. Il devient totalement furieux et désemparé quand il apprend qu’un personnage a le statut d’ambassadeur plénipotentiaire. Il a peur de perdre son poste qui lui apporte statut, argent et bonne vie. Il cherchera à nuire aux personnages tout en évitant de mettre en péril les positions d’Achilla à moins d’être complètement rassuré. Une attitude avenante des personnages et le flatter peut fonctionner.

Dans sa mentalité, tout s’achète et se vend et les bonnes relations se paient en sols ou en cadeaux. C’est la stratégie qu’il a adopté concernant la commission d’enquête : identifier les membres et les corrompre par des petits cadeaux.

Il est également obnubilé par son homologue lémurien Nélzaret Zoctan. Il n’hésitera pas à le faire suivre et à fouiller dans son passé. De manière générale, ses interventions seront négatives pour la cause des personnages tout en restant rationnelles.

Il joue les machos et l’homme à femmes, mais il est homosexuel et vit en couple avec Bredok, un mutant discret et sympathique.

Alexia, l’employée modèle de l’ambassade

Alexia est une blonde mince, aux formes avenantes, la trentaine. Elle est née à Achilla. Elle est ambitieuse et travailleuse, mais un poil « scolaire », plus attachée à la forme qu’au fond. Elle est surtout très stressée. En effet, Alex Bentar l’a chargée de faire les présentations à la commission d’enquête. Même si son petit ami travaille (enfin travaillait, elle n’est pas au courant que c’est une victime de l’attaque) à Massimo-One, elle n’y connaît rien en aquaculture. Elle a fait un pacte de fidélité avec son petit ami et compte s’y tenir. Elle n’a pas conscience de provoquer le désir des obsédés comme M.Wallow. La bagatelle ne l’intéresse pas mais ce n’est pas une sainte-nitouche. Elle est très pragmatique.

Par ailleurs, elle aime bien Didi et refusera de croire que c’est une tueuse sans de solides preuves. Elle la défendra becs et ongles. Même devant l’évidence, elle dira que ses victimes l’ont peut-être cherché.

Anita Smouts dite « Didi »

« Didi » approche la trentaine. Elle est grande, blonde, avec une poitrine généreuse, habillée de façon suggestive sans être trop vulgaire. Elle dit être originaire d’Equinoxe. Mais tout est faux chez elle. C’est une ancienne des services secrets polariens, violées à de nombreuses reprises par ses supérieurs et élevée pour être une tueuse sans scrupule. Elle s’est échappée non sans avoir exécuté 3 de ses anciens instructeurs et s’est fondu dans l’immensité de la population d’Equinoxe mettant à profit ses compétences d’infiltration.

Elle est entrée à l’ambassade d’Achilla pour tuer Alex Bentar qui a une sale réputation. Mais Didi s’est rendu compte que cette réputation était loin de la vérité. Elle a décidé néanmoins de rester en poste, travailler dans une ambassade permettant d’être en contact avec beaucoup de monde et notamment des requins fouisseurs (l’équivalent à Polaris des porcs).

Dans ses relations avec les personnages, elle joue un mélange de séduction, de naïveté et de positivisme. Si jamais elle sent qu’un des personnages s’approche de la vérité la concernant, elle disparaîtra pour prendre une nouvelle entité. Si un personnage lui fait des avances, elle acceptera après une résistance de façade. Elle viendra au rendez-vous avec son sabre ou son gros flingue avec silencieux. Après le sexe, elle le tuera sans remord.

Anisha Herton, présidente de la commission d’enquête

Cette très belle femme brune proche de la quarantaine appartenait auparavant au corps des Veilleurs. Elle a atteint un grade élevé mais elle y a été prise la main dans le sac dans une affaire de corruption.  Comme elle avait des dossiers sur certains de ses supérieurs, au lieu d’être virée ou de subir un procès, elle fut recrutée par l’OESM. Après une période d’adaptation, elle a réussi à trouver des moyens de s’enrichir. Elle y poursuit donc ses petites habitudes de corruption.

Elle a eu récemment vent que les mineurs de la concession RHW37XV avaient trouvé du cylast et elle s’est arrangée pour récupérer un (faux) titre de propriété sur l’endroit qu’elle n’a bien sûr pas mis à son nom mais à celui d’une chèvre.

Elle dispose de magnifiques appartements dans le secteur 10 dans un quartier pour fonctionnaire de l’OESM. Jeune officier des veilleurs, elle avait arrêté un tueur employé par l’Hégémonie. Plutôt que de l’exécuter et le mettre en prison, elle lui a proposé de devenir son employé personnel. Seven est fou d’admiration pour son employeuse et lui est resté fidèle depuis.

Elle essayera selon sa tactique habituelle d’avoir le moins de contacts possibles avec les personnages et ne parlera jamais avec eux de sujets autres que professionnels. Toutes les transactions et négociations passeront par Seven. Il ne sera pas aisé de la piéger. Elle garde de nombreux contacts chez les veilleurs et le culte du Trident sans compter l’OESM.

Flek Our 515, membre hégémonien de la commission d’enquête

C’est un homme rond cinquantenaire au crâne rasé portant en toute occasion un uniforme de l’OESM (si, si, ça existe). Comme tout fonctionnaire hégémonien de l’OESM, il reporte à un agent de liaison de son pays. Il s’avère que ce dernier est un agent des Patriarches. L’agenda du fonctionnaire de l’OESM dans cet épisode est dicté par la volonté des Patriarches d’enquêter sur Zémo (et sa longévité).

Durant les auditions, Flek Our 515 semble mener l’accusation contre Achilla. Il est le seul à s’intéresser aux présentations d’Alexia. Il pose les questions qui fâchent, relèvent les contradictions et exposent le point de vue des lémuriens. Il cherche en fait à en savoir plus et à bien comprendre la situation d’Achilla.

Si les personnages essaient de le pister ou d’enquêter sur lui pour trouver des leviers de pression ou de corruption, ils trouveront un homme discret qui travaille 18 heures par jour. Son seul loisir est de se rendre une fois par semaine dans un club hégémonien du -1 appelé « Cuir et moustache ». C’est dans la moiteur des danseurs en uniformes hégémoniens ou en cuir noir, sous couvert des percussions assourdissantes de la musique industrielle, que Flek Our rencontre son agent de liaison.

 Flek Our 515 n’appréciera pas les tentatives grossières de corruption et le fera savoir (notamment aux lémuriens). Il acceptera des petits cadeaux : des alcools rares, des mets délicats ou des articles de mode. Cela n’influera pas son vote. Il votera en faveur des achilliens mais leur réserve la dernière surprise de proposer une inspection sur site par lui-même.

Yati Rashidi, membre de la commission d’enquête

Cette jeune femme du Royaume de l’Indus est la huitième fille du comte Berlandi Rashidi qui travaille directement avec le Duc Pilar de Rochas, le chef de l’état. C’est une belle jeune femme, petite, au teint basané, aux cheveux longs et noirs, elle est toujours habillée sans fantaisie mais avec des vêtements luxueux.

Elle n’a été admise à l’OESM que par ses appuis paternels. De ce fait, elle a développé un complexe de l’imposteur. Elle fera tout pour démontrer qu’elle est compétente et honnête. Les tentatives de corruption en revanche se révèleront inutiles voire contre-productives.

La comprendre, l’aider à compiler les informations, à traiter des dossiers de l’OESM et la flatter un peu contribueront bien plus sûrement à se la mettre dans la poche.

Yati dispose également d’un petit appartement de fonction au niveau 10. Elle sort avec un garde de l’OESM particulièrement beau et costaud.

John Wallow, membre corallien de la commission d’enquête

John Wallow est un homme grand et mince, la quarantaine, les cheveux poivres et sels, des implants de corail discrets, esthétiques et inactifs. Il a pris un poste à l’OESM pour échapper à une épouse empathe castratrice. Il a du charme et s’en est toujours servi pour gravir les échelons et surtout en faire le moins possible. Il va flasher sur Alexia pendant les auditions. Si les personnages ne font rien, la stratégie d’Alex Bentar sera de la mettre dans son lit.

Il dispose d’un appartement de fonction au niveau 10, à deux rues de celui d’Alfonso Reyes. Il est arrivé il y a moins d’un an et n’a pas eu le temps de s’enrichier plus ça. Il sera donc sensible à des cadeaux, si possible clinquants : vêtements, armes chromés, gadgets technologiques…

John Wallow sera particulièrement désintéressé par les auditions.

Alfonso Reyes, membre liguien de la commission d’enquête

Un homme de taille moyenne avec les cheveux et les yeux bruns sans mutation apparente, Alfonso Reyes a travaillé toute sa vie dans des fonctions administratives à Parasema. Son accès via concours à l’OESM est un summum de sa carrière. Il n’a pas hésité à laisser tomber épouse et amis pour vivre à Equinoxe où il avait quelques contacts. Il vit confortablement et parvient à rester à avoir des postes suffisamment peu exposés pour ne pas être embêté par les services secrets de son propre pays. Il peut s’adonner à sa passion, les cartes. C’est un joueur quasi-professionnel. Mais ça, c’était avant que son chemin croise celui de Didi.  

Seven, homme de main d’Anisha Herton

Enigmatique et secret, Seven est l’homme de main d’Anisha Herton. C’est un ancien agent hégémonien, il a été arrêté par Anisha. Il préfère de loin travailler avec quelqu’un d’ambigu et vénal comme Anisha Herton que pour des gens dont les motivations lui sont étrangères. Il obtient une part des bénéfices et cela lui convient bien. Il travaille seul et entretient un réseau d’informateurs. Il a conservé un petit appartement au niveau 11 et toutes les autorisations pour s’y rendre. Si les personnages deviennent menaçants pour Anisha Herton, il trouvera un moyen pour les écarter : une alerte médicale par un médecin véreux du port où ils ont accosté pour les mettre en quarantaine ou une suspension de leur statut diplomatique pour une irrégularité dans leur dossier. En dernier recours, ils auront un accident.

Si au contraire, ils coopèrent, Seven passera l’information que les engagements seront tenus mais restera toujours un peu narquois à leur égard.

Henri Vercor

Le bouillant président du syndicat des mineurs a son QG au Cylast Noir, un bar à mineurs à proximité des bureaux du B.E.C. Cet homme de 50 ans petit et râblais est doté d’une grande gueule légendaire mais dispose de l’appréhension suffisante des jeux politiques pour savoir appuyer où ça fait mal. Il sait également rendre des services quand il le faut. Il pourra servir d’intermédiaires avec les mineurs, mais aussi d’adversaire des personnages s’ils agissent sans finesse.

Joe Aris et les Doigts de la Main

Les Doigts de la Main est une coopérative minière fondée il y a 10 ans par 5 mineurs. Ils sont désormais 11 et Joe Aris est leur président élu. Dans leur mine de zinc, ils ont trouvé récemment une veine de cylast leur promettant un riche avenir. Joe Aris est sans finesse et d’une grande franchise. Il peut être violent. Il sera difficile à intimider mais devant l’inéluctable, il saura prendre les décisions adéquates pour sauver les mineurs de la coopérative.

Résolution et développements

L’enjeu du scénario est de savoir si les achilliens vont se salir les mains pour obtenir un vote positif de la commission d’enquête et si leurs tentatives ont été couronnées de succès.

Il est imaginé que les personnages cèdent à Anisha Herton et vont faire déguerpir les mineurs. Mais d’autres voix sont possibles. Par leurs contacts et en la piégeant, les personnages pourraient obliger à ce qu’Anisha soit démissionnée de l’OESM.  Ils peuvent également l’éliminer. Outre que Seven cherchera à se venger, le faire sans se faire prendre ne sera pas des plus aisés. Autre possibilité encore, ils peuvent obtenir un accord entre les mineurs et Anisha où cette dernière se contente d’un dividende.

Quoi qu’il en soit, l’enjeu pour Achilla sera un peu retardé : le résultat du vote quant à la reconnaissance d’Achilla sera suspendu par la visite de Flek Our.

L’intrigue optionnelle de l’exfiltration de Gellor l’Ancien peut compliquer le voyage du retour, surtout si Flek Our est présent à bord. Le passage à la base pirate risque également de ne pas être de tout repos.

 

 

 

 

 

Publié dans Polaris, Scénarios

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :